Plan de Rémunération 2018


Bonjour

Comme vous le savez tous notre système de rémunération variable fini le 31 Décembre 2017.

La direction avait prévu d'instaurer un pay-plan de façon unilatérale qui comprendrait notamment d'instaurer des paliers déclencheurs sur le booster 1 et 2 pour que l'on puisse toucher sa grille euros.

Bien sur ce système de malus ne nous convenait pas et les quatre syndicats représentatifs chez SFR Distribution (CFTC, CGT, CFDT et CFE-CGC) ont été invité à la table des négociations afin d’être force de proposition et de sécuriser un pay plan pour l'année 2018.

Apres discussion nous avons trouvé une entente qui est de reconduire le même pay plan que celui actuel avec un plafond RPV qui monte à 650€ au lieu des 600 actuel et que les expert et adjoint THD puisse bénéficier du même système de rémunération que les adjoints SFRD.

Sont signataire de l'accord à ce jour la CFTC, la CFDT et LA CFE-CGC ce qui permet de dépasser les 50% et que soit mis en place nos propositions.

Sur ce sujet comme chacun le sait la CFTC à toujours été précurseur, créatif, force de proposition et très impliqué, ce qui à pour conséquence direct que des 2018 nous saurons comment nous serons payés.

Il faut savoir que la direction lors des congés CP d'un RPV , ne proratisait pas la prime guelte de la grille euros alors que celle ci était déjà incluse dans la "rémunération moyénnisée" et "d'us et coutume" continuait le calcul de la sorte.

Suite à une ordonnance Macron celle ci nous a signalé que des 2018 cette prime serait proratisée et représenterait en moyenne un manque à gagner de 440€ brut annuel.

Ce levier nous à permis d'ajuster le plafond de la prime guelte RPV a 650€, ce qui sous entend un espoir de gain de 1100€ supplémentaire puisque cela joue sur la prime TOPSAT.

De façon concomitante une règle de modalité de la répartition des objectifs nous a été présenté et garantie qu'elle soit appliquée afin de garantir l’équité pour tous les Points de vente et collaborateurs.

Bien sur cette méthode définie la façon dont seront repartis les objectifs mais pas de les négocier car le bas de ligne national n'entre pas pas dans les prérogatives des Organisations du personnel.

En revanche une commission du suivi de ce plan de rémunération sera tenu tous les deux mois ou pourront participer les signataires pour repérer les éventuelles dérives.

Nous vous tiendrons informés par l’intermédiaire d'un communiqué officiel sur le site de l'intranet et ce blog.

Recent Posts